BATOOLS STUDIO

RECORD // MIX // MASTER

STUDIO QUESTION ?

Comprendre les différentes étapes de production d’une musique. (Projet Home Studio.fr)

Actuellement dans les studios d’enregistrement l’audio est traité avec une chaîne de composants analogiques ou numériques ou dans la plupart des cas, les deux ensemble. Aujourd’hui, peu de studios peuvent travailler uniquement sur un magnéto à bande en full analogique. C’est devenu trop difficile pour des raisons de temps et de coûts.

Magnéto a bande Studer  JH-24 (24 Pistes)

Actuellement, avec des ordinateurs assez puissants et de l’arrivée dès les années 90 des convertisseurs audio multicanaux a/n n/a. Peu de studios enregistrent et mixent sur bande. Toutefois, il reste encore un marché spécialisé pour les artistes qui veulent un son différent, plus vintage. Mais les prix sont plus élevés. Si la production est bien réalisée, cela peut donner d’excellents résultats qui n’ont rien à envier au convertisseur numérique.

Convertisseur A/D D/A REM adi 8 ds mk 2

Plugins numériques.

ACOUSTIQUE


Dans un studio de musique, l’acoustique est primordiale, car si la musique n’est pas fidèle à l’écoute, il est difficile de régler le son, voir quasi impossible. Les enregistrements seront aussi déformés.

Pour avoir une bonne acoustique, le seul moyen est d’isoler la pièce avec des matériaux isolants comme de la laine de roche ou autre matériau isolant, la laine de verre, du bois, des tapis et meuble bibliothèque, etc. Pour les plus expérimentés, on peut faire des calculs de traitement acoustique ce qui demande des connaissances. Sinon il faudra faire appel à un acousticien.

La position d’écoute et le placement de vos monitors dans la pièce sont très importants. Chercher le meilleur son qui a le meilleur rendu possible dans la totalité du spectre de fréquence si possible de 20 Hz a 20 000 Hz. Pour cela déplacer vos monitors dans votre pièce à plusieurs endroits différents.

Vous pouvez vous aider de logiciels qui mesurent la courbe de fréquences de vos haut-parleurs avec un micro spécialement conçu pour faire la mesure acoustique de votre pièce. Cela vous donnera une courbe des fréquences du spectre audible de votre pièce.

Pour traiter l’acoustique au Batoolsstudio, les 4 murs latéraux sont construits pour fonctionner en bass trap. Le but d’un bas trap est d’absorber surtout les fréquences graves. Il est constitué d’un cadre en bois avec de la laine isolante entre 20 et 60 cm d’épaisseur et refermer par des plaques en bois ou plaque isolante. Le bass trap doit être au maximum étanche à l’air, cela va renforcer son effet isolant. Plus il est grand et lourd plus son effet sera efficace.

Le sol est construit de plaques en polystyrènes de 3 cm, une couche d’aluminium isolant 1 cm, un plateau de bois OSB 2 cm et par dessus une moquette. Ce qui évite les réflexions directes avec le sol en béton.

Sur le plafond, il y a des mousses phoniques entre 3 et 7 cm d’épaisseur sur toute la surface en béton, ce qui évite des réflexions dans les aigus.

Pour finir, nous avons accroché 7 diffuseurs acoustiques au endroit idéal sur les murs du studio de 60 cm sur 60 cm. Grâce à leur surface irrégulière de différentes profondeurs, ils rayonnent l’énergie du son dans des parties plus petites, distribuant les sons plus uniformément, créant ainsi une acoustique plus équilibrée et plus spacieuse.

Il est très important que le son émis dans votre pièce sonne naturel sans creux ou excès dans les aigu medium ou basse.

Vous devez aussi avoir quelques réfections si le son est trop mat, trop étouffé par trop d’isolation, le son de la pièce n’est pas agréable, on aura l’impression d’être étouffé. Si par contre, il y a trop de réflexions indésirables, l’enregistrement peut donner comme dans une salle de bain ou toutes les fréquences ricochent contre des pierres ou du béton. Chercher le son le plus agréable dans un endroit où on envie d’écouter de la musique.

MIXAGE

Tout élément que l’on va insérer dans la chaîne audio va modifier le son et donner sa couleur, le but est d’avoir une chaîne audio cohérente pour un bon son. Il est important que chaque étape ne vienne pas dégrader le signal. Il faut plutôt chercher à gagner de la présence et du relief. Il est important de bien maîtriser toutes les étapes pour une bonne production.

Les Studio actuels utilisent des convertisseurs numériques-analogiques pour envoyer l’audio dans des circuits analogiques, table de mixage EQ, compresseur, etc. Puis on le réenregistre pour pouvoir écouter l’effet analogique qu’on a appliqué. C’est le mixage et mastering analogique sur ordinateur.
On peut dire qu’aujourd’hui, on a tendance à utiliser l’ordinateur pour enregistrer l’audio qui sera stocké dans les disques durs numériquement. Le mixage est alors traité toujours de manière analogique et maintenant aussi numériquement avec des effets plugins vst incorporés à l’ordinateur.

Il existe toutefois de plus en plus des petits studios, les homes studio, qui utilise uniquement les effets numériques de l’ordinateur au mixage pour produire leur projet, c’est la méthode dis In The Box. Le mixage et le mastering se fait tout dans l’ordinateur avec des plugin vst compresseur eq, etc. Ce n’est pas forcément le matériel utilisé qui donne de bons résultats, mais bien plus les compétences de l’ingénieure du son.

Si vous comptez investir dans du matériel hardware, cela peut représenter un investissement très conséquent. Contrairement à la méthode in the box ou simplement avec un ordinateur et les plugins de base comme sur le logiciel Cubase, vous pouvez réaliser un mixage de bonne qualité.

LE MIXAGE ANALOGIQUE ET NUMERIQUE

Le mixage peut s’effectuer avec des machines analogiques faites de résistance transistor, etc. Qui sont en général un compresseur EQ, table de mixage ou autre effet.

Chaque machine analogique donne son caractère propre au son, car les composants électroniques génèrent des harmoniques audibles au passage du courant. Les audiophiles parlent d’une certaine chaleur qui se rajoute à l’audio.

Maintenant et depuis les années 90 avec l’arrivée d’ordinateurs assez puissant, on peut traiter l’audio avec des plug-ins numériques qui sont des simulations de ces machines analogiques avec un algorithme mathématique.
Pour le numérique, la modification se fait à l’intérieur du microprocesseur en modifiant l’audio qui est est à cet instant sous forme numérique d’une suite de 0 et de 1 qui désigne une plus ou moins grande impulsion de volume dans le temps.

Pour les machines analogiques, c’est une tension électrique qui représente un volume a un temps donnée, qui est modifiée par une suite de résistance condensateur, transformateur, lampe, etc. Le grand débat utiliser de l’analogique ou du numérique. A notre époque où les studios utilisent le numérique et l’analogique pour obtenir le meilleur des deux mondes, car les deux peuvent bien se compléter.

On ne peut pas vraiment définir si le numérique ou l’analogique sont mieux, car cela va dépendre du matériel et de la méthode utilisé pour le traitement audio.

En général, on peut dire que la plupart des studios vont préférer enlever des fréquences avec le numérique pour filtrer et ensuite en rajouter avec du matériel analogiques pour donner des harmonie à la musique. Certains audiophiles sentent que le numérique est un peu chirurgical un peu froid , car il est loin de reproduire toutes les harmoniques dus au composant d’une machine analogique similaire. Tout fois certain plugin numérique tante de simulé ces harmoniques ce qui est un plus pour le mixage In The Box.